Fin de stage à l’Institut D.Balta (Paris, 1982)
(en bas : 4e à partir de la droite : J.Grillon – 5e D.Balta – 6e Y.Méot -7e D.Sainthorant)

 

 

 

 

 

 

 

DOJO

Le lieu consacré à la pratique de la Voie

Généralités : littéralement, dojo signifie : ‹‹ lieu consacré à la pratique la Voie ››.
(do : Voie, quête, recherche et pratique spirituelle, jo : lieu consacré, abri, maison).
C’est avec l’apparition du bouddhisme Zen aux environs du Xe siècle après J.C. que
l’expression dojo fut utilisée au Japon. A l’origine ce terme désignait le temple, et plus
spécifiquement, le lieu consacré aux pratiques de méditation inhérentes au Zen et en
particulier au Zazen. (méditation effectuée en position assise (za), jambes croisées en
posture dite ‹‹ du Lotus ›› (en sanskrit : padmasana, de padma : lotus et asana : posture). Le
terme japonais Zen est dérivé du chinois Ch’an ou T’chan, lui-même dérivé du mot sanscrit Sunya qui exprime la vacuité, le ‹‹ vide ››, non pas en tant ‹‹ qu’absence de ›› mais en tant ‹‹ qu’espace disponible ››, que ‹‹ tout est possible ›› (pour la réalisation spirituelle).le dojo peut aussi être, temporairement, un lieu en plein air, naturel, à condition que l’espace soit consacré par un rituel adéquat et effectué par un professeur compétant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             Présentation pour l’Oscar de l’Aïkido, Dojo du Stade Français
(à gauche D.Balta, à droite Monsieur Drapeau, Photo Irène Finney, 1963)

 

 

 

 

 

                                               kumi-tachi (“mélange des sabres”) lors d’une pratique privée
(à gauche D.Balta, à droite M.Claude Latarse Photo Irène Finney, 1962)